Le soleil au service du développement

Autres versions : Deutsch English Español Esperanto Facebook

Non connecté | S'identifier

Articles 1-10 sur 296

+ FRANCE - Prochain séminaire de BISS

BISS organise son prochain séminaire le samedi 24 novembre prochain. Ouvert à tous, ce sera l’occasion d’en connaitre plus sur les projets internationaux et la vie associative de BISS.

Au programme de cette journée :

9H00 : Accueil Café

9H30-10H00 : Programmes internationaux / Maroc

Retour sur les résultats de la mission de suivi-évaluation (juillet 2018 Maroc), portant sur l’évaluation du programme de diffusion de CBE et d’appui au développement d’un activité de transformation de produits agro-alimentaires par le séchage solaire. Ceci nous amènera à dresser les questionnements sur les interventions de BISS au Maroc, et plus largement sur les programmes internationaux

10H00-12H30 : Atelier 1/ Le positionnement stratégique de BISS sur les actions internationales ?

Dans cet atelier nous nous interrogerons sur le modèle économique de nos projets, et les différents positionnement de BISS dans la mise en œuvre de ces projets ( accompagnateur, expert, maître d’œuvre...) Sur la base d’une animation dynamique, votre connaissance, votre vision de BISS seront mises à profit pour avancer sur les axes stratégiques du plan d’action de l’association.

12h30 : Pause déjeuner (n’hésitez pas à ramener des mets à partager !)

14H30 - 17H00 : Atelier 2 / Stratégie et vie associative

1.Temps d’échanges sur l’image de l’association, le nom de l’association Que représente l’image de l’association, que renvoie t-elle, veut-on en changer, évoluer, pourquoi et ça commence par où ?
Les 20 ans de l’association, c’est bientôt, une bonne occasion de se remettre en question ?

2. Mobilisation de nouveaux bénévoles
-  S’inscrire dans de nouveaux réseaux, s’orienter vers de nouveaux partenariats pour mobiliser de nouveaux bénévoles : une stratégie ?
-  Rationaliser la présence sur les évènements : une nécessité !

3. Les nouveaux outils de BISS
-  Présentation du séchoirs solaire et du cuiseur à double combustion

4. La malle de la cuisson écologique

Merci de bien vouloir nous informer de votre participation en complétant le doodle suivant : https://doodle.com/poll/yt3uctbp667pkw77

Venez nombreux !

mercredi 7 novembre 2018 | France > Actualités

+ FRANCE - Le kiosque de la cuisson écologique

Dans le cadre de l’appel à initiative "le kiosque écologique", BISS a été sollicité par le Cardere, centre d’éducation à l’environnement à Rouen, qui a souhaité prendre part à l’action.

Le 17 octobre dernier, BISS s’est rendu au Cardere, à Rouen, où 8 animateurs et 2 professeurs ont été formés sur les outils de cuisson écologique ainsi que sur le kit pédagogique, durant la journée.

Le Cardere est une structure mettant en œuvre un ensemble de prestations et d’actions en direction de tous les partenaires de l’action éducative (établissements scolaires, centres de loisirs, associations de jeunes…) et de l’action environnementale (collectivités territoriales, administrations, associations…). Elle réalise des animations sur les thématiques du développement durable, de l’environnement et de la nature. Cette initiative répond donc à leurs attentes, du fait d’avoir de nouveaux outils de sensibilisation auprès du grand public.

Le Cardere a déjà prévu de mettre en place des animations autour de la cuisson solaire au sein du collège de Gonfreville Lorcher, ainsi qu’au sein du Lycée de Bonneville, à Rouen.
« Les valeurs portées par BISS sont très proches des nôtres, ce partenariat nous ouvre de belles perspectives, et c’est donc logique pour nous de devenir « kiosque de la cuisson solaire ».
La journée de formation a été riche, BISS apportant son expertise de la cuisson écologique, et nous notre expérience d’animation auprès des jeunes ! La formation, nous a apporté de nombreux éléments théoriques et pratiques qui vont nous permettre de mettre en place des animations variées autour de la cuisson solaire et écologique. Le kit pédagogique est un outil très pertinent.
Nous avons déjà prévus, pour nous l’approprier pleinement, la conception de nouvelles animations et séquences pédagogiques, en partenariat avec des professeurs, pour sensibiliser lycéens et collégiens sur l’intérêt des outils de cuisson écologique dans les pays du sud. »
Fabrice, animateur environnement et nature au sein de CARDERE, et référent pédagogique du partenariat avec BISS.

mercredi 7 novembre 2018 | France > Actualités | 6 documents

+ FRANCE - Journée de restitution du chantier solidaire en Bolivie

BISS vous convie à une journée dédiée aux jeunes souhaitant s’engager dans un projet de Solidarité Internationale.

Antonin, Hélène, Soern et Guillaume, les quatre jeunes partis en août 2018 en Bolivie, dans le cadre d’un chantier solidaire organisé par BISS, partageront leur expérience.

Cette journée se veut conviviale, ludique et pleine d’échanges autour de la Solidarité Internationale.

Vous êtes sensible aux enjeux du développement durable et souhaitez découvrir l’un des moyens d’agir concrètement ? Cette journée est faite pour vous !

Rendez-vous le samedi 1er décembre au Solilab, venez nombreux !



Renseignements : soleil@boliviainti.org - 02 51 86 04 04

mercredi 7 novembre 2018 | France > Actualités | 1 document

+ FRANCE - Offre de service civique

BISS recherche un volontaire en service civique à partir de février 2019, en "appui au développement et au suivi des programmes sud-américains"
PDF - 215.4 ko
Appui au développement et au suivi des programmes sud-américains

mercredi 7 novembre 2018 | France > Actualités

+ FRANCE - Bilan de l’action "prête-moi ton cuiseur"

L’action « Prête-moi ton cuiseur solaire » mise en place durant l’été 2018, s’est terminée le 05 octobre dernier. Elle consistait à prêter à une famille, un cuiseur solaire pendant 3 mois, afin qu’elle découvre la cuisson écologique et puisse nous faire des retours de leurs expériences.

Famille à Rouans

Action intéressante, dans le sens où ça a consisté en une totale découverte de l’outil. Bien sûr, comme beaucoup, nous connaissions le cuiseur solaire, mais de loin, pas au niveau de son utilisation concrète…
Le fait de pratiquer un peu la cuisson solaire a permis d’en parler aux amis, collègues... allant dans le sens des objectifs de l’action il nous semble. Cependant, ce type d’outil demande du temps pour le pratiquer, mais également le maîtriser à minima... c’est pourquoi nous projetons de poursuivre un peu sa pratique dans la durée, tout en y apportant, si possible, quelques aménagements. Expérience positive de notre point de vue en tout cas.

  Quelles sont les raisons pour lesquelles tu as pris la décision d’acheter le cuiseur solaire ?

Participer à un des ateliers proposés pour construire mon cuiseur ? Pourquoi pas, mais je cours après le temps et le tarif est quasiment le même que de l’acheter suite au prêt. Acheter les matériaux dans le commerce (comparer les prix...) et fabriquer moi-même un cuiseur ? Tout à fait possible, mais pour les mêmes raisons que le 1er point, autant acheter celui prêté.

Famille à Nantes

Le four solaire n’est pas le meilleur choix de cuisson alternative pour moi. La formation proposée lors de la rencontre de l’équipe m’a permis de découvrir les autres modes de cuisson (le CBE et la marmite norvégienne).Du coup je pense que le mini cuiseur à bois est plus approprié à ma Petite Forêt. L’investissement n’est pas le même mais je ferai le pas l’année prochaine.
J’ai un terrain de loisirs à Brains dans lequel je souhaite faire de l’accueil sous tente. Le thème de ce lieu sera la promotion des alternatives écologiques plus ou moins faciles à mettre en œuvre (douches solaires, toilettes sèches, cuisson solaire). Ce lieu est en création, et j’ai encore pas mal de choses à faire avant qu’il soit vraiment "accueillant". J’ai aussi l’intention d’y proposer des ateliers "Fait maison" et artistiques, toujours autour de l’écologie et des alternatives au "plastique". Bref… y tester le four solaire était une évidence ! Malheureusement, je me suis rendue compte que c’était prématuré dans le vie de ce lieu… Ça m’aura aider à réfléchir à la disposition des différents espaces de ce lieu. Cette action était une évidence pour moi.

Famille à Cordemais

Recherchant la proximité avec la nature, mon mari et moi essayons de valoriser autant que possible ce que la Terre et notre travail peuvent nous donner et d’avoir une certaine autonomie pour nous nourrir : produire nos propres légumes est une évidence pour nous depuis 25 ans. Nous sommes très sensibles à tout ce qui touche à l’écologie et essayons de minimiser l’impact de notre passage sur cette Terre,que nous estimons emprunter à ceux qui nous y succéderont. C’est pourquoi, lorsque j’ai entendu parler de l’action "Prête-moi ton cuiseur solaire", j’ai tout de suite été enthousiaste. J’avais entendu parler de cuiseurs solaires il y a une dizaine d’années, par des amis qui en utiliser deux, mais n’en avais jamais vu fonctionner (ni vu du tout, d’ailleurs !). J’étais très curieuse de savoir comment cela fonctionnait, et voulais éveiller mes enfants à cette façon très “propre” de cuisiner avec une énergie renouvelable, toujours avec cette arrière-pensée de possible autonomie en cas de panne électrique par exemple.
Cependant, étant très prise par mon travail et des engagements associatifs et municipaux, j’ai été vite limitée par les contraintes d’organisation exigées par ce mode de cuisson : il faut anticiper très en amont ses menus, un ciel très dégagé pendant plusieurs heures avant le repas, être assez disponible et travailler à proximité du four pour pouvoir y revenir régulièrement et l’orienter vers le soleil (la Terre tourne vite, tout compte fait !). L’entourage familial n’a pas non plus partagé mon enthousiasme et n’a pas été très coopérant... Je l’ai donc beaucoup moins utilisé que je ne l’espérais au départ, mais j’ai beaucoup apprécié de découvrir ce mode de cuisson, et de voir à quel point l’outil est simple et peut monter facilement et assez rapidement à 120°C. Je ne connaissais pas l’association Bolivia Inti-Sud Soleil avant cette action, et je souhaitais encourager ses belles initiatives de solidarité internationale. Aussi, lorsque j’ai rendu l’outil qui ne correspondait pas assez à ma vie actuelle, je me suis tournée vers le four à bois économe également proposé par l’association, et que j’avais découvert le jour où j’étais venue chercher mon four solaire. La déception de ne pas avoir été capable de m’adapter aux contraintes de la cuisson solaire a été vite dissipée par l’enthousiasme familial dès la première utilisation le soir même ! Je reviendrai sans doute vers un four solaire lorsque j’aurai cessé mon activité professionnelle.

Suite à l’action « Prête-moi ton cuiseur solaire », l’une des familles a souhaité gardé le cuiseur solaire, une autre a décidé d’acquérir un mini cuiseur à bois économe, qui correspond plus à son mode de vie, quant à la dernière, elle souhaite également en acquérir un pour le printemps prochain, avec un four adaptable.

mercredi 7 novembre 2018 | France > Actualités

+ FRANCE - Le Festival des Solidarités

Le Festival des Solidarites approche à grand pas ! Cette année il aura pour thème « Migration et Développement ».

Le festival des Solidarités se tiendra du vendredi 16 novembre au dimanche 2 décembre prochain.

Grand temps fort de mobilisation lancé il y a 20 ans sous le nom de la "Semaine de la Solidarité Internationale", c’est en 2017 qu’il change de nom, pour devenir le "festival des Solidarités", afin de mettre en avant la nécessaire continuité entre les échelles locale et internationale, et la volonté de mettre en avant la dimension conviviale et festive des différentes formes de solidarité.

Au cœur de cette action, "l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI), une démarche pédagogique qui permet de mieux comprendre le monde qui nous entoure, de prendre conscience des interdépendances, et de choisir d’agir pour faire évoluer les sociétés vers plus de solidarité. Il n’y a pas d’âge pour devenir solidaire !"

Chaque année, ce festival réunit des associations, collectivités, établissements scolaires, structures socio-culturelles, acteurs économiques, ou encore groupes de citoyens souhaitant organiser pendant ces deux semaines, des événements conviviaux et engagés, pour donner envie aux citoyens(nes) de tout âge d’agir pour un monde juste, solidaire et durable.
De multiples évènements seront proposés, allant de la pièce de théâtre aux jeux de sensibilistation, marchés solidaires, débats et projections...etc autour des thématiques de l’environnement, les migrations, la finance,l’alimentation, le commerce, les droits civils et politiques…

mercredi 10 octobre 2018 | France > Actualités

+ FRANCE - Premier stage de construction du séchior solaire hybride à BISS

Les 15 et 16 septembre derniers a eu lieu le premier stage de construction de séchoir solaire, à BISS.

Six participants, venus de différentes régions, étaient réunis pour cette première édition de l’atelier de construction du séchoir solaire hybride.

2 jours bien remplis pendant lesquels ils ont pu acquérir des connaissances sur ce mode de séchage, et sur la cuisson solaire et écologique.

Alliant théorie et pratique, ils ont pu construire eux-même leur séchoir, un des aspects qui les avaient incité à s’inscrire. Ils ont aussi été attiré par l’idée de pouvoir sécher leurs fruits et légumes grâce au soleil, tout en participant à une action de solidarité concrète.

Les stagiaires sont repartis satisfaits de ces deux jours enrichissants, où l’humeur était à la convivialité .

Si vous souhaitez vous aussi vous inscrire aux prochaines sessions, vous pouvez consulter le calendrier 2019 des ateliers de BISS.

mercredi 10 octobre 2018 | France > Actualités | 6 documents

+ FRANCE - Les ateliers "bricolage solaire"

Mercredi 26 septembre dernier a eu lieu un atelier sur les bricolages solaires, à la Maison du développement durable, située à Rezé.

BISS a été sollicité par la Maison du Développement Durable de Rezé (44) afin d’organiser un atelier bricolage autour du solaire, destinés tant aux enfants qu’aux adultes.
Bernadette et Daniel, bénévoles de BISS, ainsi que Morgane, volontaire en service civique chargée d’Éducation Au Développement et à la Solidarité internationale, se sont rendus sur place pour animer cet atelier.

Lors de cet atelier, les participants ont pu en connaitre davantage sur BISS et les projets menés par l’association.
A la suite de cette présentation, ils sont passés à la pratique, avec la fabrication de petits cuiseurs solaires à panneaux, ainsi que des bouilloires solaires, et le tout avec uniquement du matériel de récupération.

L’atelier s’est terminé par un goûter tous ensemble, des gâteaux au chocolat cuits au cuiseur solaire, car le soleil était bien présent ce jour-là !

Les participants sont repartis étonnés mais également heureux de pouvoir tester leurs bricolages chez eux.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez réaliser ces ateliers au sein de votre structure  : soleil@boliviainti.org

mercredi 10 octobre 2018 | France > Actualités | 5 documents

+ Climat, plus de place au scepticisme, chacun à la possibilité d’agir !

Le rapport spécial du Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), a publié ce lundi 8 octobre un rapport alertant sur réchauffement climatique qui poursuit son ascension.

Le rapport interpelle les États et les décideurs politiques afin qu’ils puissent prendre leurs responsabilités pour empêcher une catastrophe climatique qui pourrait faire des centaines de millions de victimes.
A ce rythme, le réchauffement planétaire aura déjà atteint les +1,5 °C dès 2030 et les engagements des états signataires de l’accord de Paris visant un objectif en deçà des deux degrés, ne sont pas en passe d’être tenus. L’année 2017 a ainsi vu les émissions de gaz à effet de serre repartir à la hausse, et la multiplication d’anomalies climatiques dans le monde.

Ce document de 400 pages basé sur 6000 études, analyse les impacts d’un changement à +1,5°C ou à + 2°C, les résultats démontrent la différence nette entre ces deux positions, en terme d’ampleur des canicules, d’extinction des espèces, d’acidification et d’élévation des océans ou de la productivité agricole.

Les scientifiques nous livrent un message urgent à prendre en compte par les Etats, qui devront prendre des mesures bien plus fortes que celles actuellement mises en œuvre qui restant bien insuffisantes. Une des premières mesure concerne l’efficacité énergétique, le premier levier pour réduire l’empreinte carbone. Pour contenir la hausse des température, la neutralité carbone devra être visée à l’horizon 2050. En décembre 2018, lors des négociations climat de la COP24 en Pologne, les pays doivent entamer un processus de révision de leurs engagements de 2015 insuffisants, car ils sont la promesse d’un monde à + 3 °C.

Des mesures d’envergure au niveau planétaire doivent être envisagées pour influé de manière significative sur le climat. Parallèlement, nous restons convaincus que chacun peut agir à son niveau et à l’échelle locale pour mettre en œuvre et développer des solutions contribuant à la réduction des émissions de CO2, BISS poursuit son action dans ce sens. En Bolivie, un cuiseur solaire va permettre de réduire pour la cuisson les émissions de CO2 d’une tonne par an pour une famille qui en émet 6,5 sur l’ensemble de ces émissions. Au Bénin, en utilisant un cuiseur à bois économe la réduction est de 2,5 tonnes par une famille, pour une émission moyenne de 4 tonnes annuelle.

JPG - 48.1 ko

mardi 9 octobre 2018 | France > Actualités

+ FRANCE - Festival "Odysée Nature" du laboratoire Body Nature

Le laboratoire Body Nature a ouvert ses portes le 15 septembre dernier, pour faire découvrir le domaine et l’entreprise. Partenaire de BISS, il nous a sollicité afin de présenter l’association, ses programmes et faire des démonstrations de cuisson solaire.

Danielle, bénévole de BISS, nous raconte cette journée :

"Nous étions invités par notre partenaire Body Nature pour "un voyage au-delà du bio" qui s’est déroulé le 15 septembre dans le parc de leur usine à Nueil les Aubiers 79 (quelques kilomètres au nord de Bressuire). Body Nature c’est "l’industrie verte" dans un "site vert" et à l’occasion du festival, des visites du laboratoire (produits de beauté, de santé, d’entretien) et de la boutique sont organisées.
Le festival c’est aussi le lieu où se rencontrent les acteurs locaux de la protection de l’environnement, c’est un festival écologique où l’on parle de recyclage, de jeux en bois, de panneaux solaires et naturellement de cuissons alternatives ... avec beaucoup d’animations et d’ateliers prévus pour les enfants, d’où une grande attractivité pour un public jeune en majorité mais surtout un public "ouvert" à cette démarche. Installé à proximité de la zone de pique-nique, BISS ne pouvait pas passer inaperçu : fours solaires et parabole attiraient l’oeil autant que les photos très colorées présentant les actions internationales de l’association. Une fois sur le stand les visiteurs découvraient les cuiseurs thermos, le CBE et les documents et classeurs mis à leur disposition.

Les conditions étaient idéales : soleil, ciel bleu sans un nuage ont permis de réaliser 4 cuissons successives dans le mini four (3 gâteaux et un plat de pommes) pendant que des pommes de terre cuisaient sur la parabole, et des saucisses sur la plancha du CBE. La cuisson solaire çà marche !
Pour ma part je n’ai jamais vu autant de personnes enthousiasmées par le matériel présenté, y compris par le cuiseur thermos pour lequel il y a souvent un a priori défavorable. Le CBE a été très apprécié (mise en route rapide, pas besoin de charbon de bois) mais l’investissement jugé trop important.
On nous a également beaucoup parlé de séchage de tomates. Les cuissons alternatives auraient-elles un avenir en France ? Certains ont regretté qu’on ne puisse pas monter et démonter la parabole ou ouvrir le four pendant la cuisson...
Concernant les actions de BISS à l’étranger c’est l’Afrique qui remporte le plus de succès et suscite le plus de questions en particulier sur le choix des outils (pourquoi des CBE s’ils ont déjà du mal à se procurer du bois ?). L’Amérique c’est loin ... et nos visiteurs connaissaient sans doute plus de Maliens que de Boliviens !

En résumé une très belle journée dans un cadre agréable avec un accueil chaleureux et un public intéressé. Reste à souhaiter qu’il se souvienne de BISS."

mardi 9 octobre 2018 | France > Actualités

1 2 3 4 5 6 7 8 9Suiv. »

Contacts | Archives | Annuaire | Mentions légales | Plan du site | Espace CA | | Espace privé

© 2007 Bolivia Inti - Sud Soleil
Propulsé par SPIP 1.9.2b et Smart Bones 1.0.0 - réalisé par Lileo Scop SARL - Écrire au webmestre