Le soleil au service du développement

Autres versions : Deutsch English Español Esperanto Facebook

Non connecté | S'identifier

Articles 61-70 sur 364

+ FRANCE - Journée d’échanges du Graine Pays de la Loire

Le jeudi 28 février dernier a eu lieu une journée d’échanges sur " l’accompagnement au changement ", organisée par le Graine Pays de la Loire.

Consacrées à la réflexion et aux échanges sur des thèmes spécifiques, ces journées sont de véritables espaces de rencontres. C’est l’occasion de discuter des pratiques de chacun, d’échanger des techniques d’animation, de présenter certaines difficultés et de trouver ensemble des solutions.
Dominique Dusseaux, secrétaire de BISS, s’est rendu à cette journée afin de représenter l’association.

Celle-ci a rassemblé environ 90 participants d’univers différents, en lien avec l’environnement et le développement durable.
Trois parcours au choix étaient proposés dans la matinée :

-  le changement au niveau collectif : le lien entre associations et politiques publiques

-  le changement au niveau individuel : les outils et méthodes pour accompagner des publics à changer leurs pratiques

-  le changement au niveau professionnel : la posture de l’éducateur à l’environnement en tant qu’accompagnateur

L’atelier retenu par Dominique a été le changement au niveau collectif.

Il s’agissait d’une part, de réussir à modifier des comportements, avec l’ambiguïté d’une certaine directivité, mais aussi de permettre l’exploration, l’innovation. Quelques exemples de problématiques ont été mis en évidence comme : comment rapprocher les industriels de l’éolien et la LPO (Ligue des Protection des Oiseaux). L’objectif étant de trouver des solutions de médiation pour que les antagonistes puissent être amenés à négocier.

L’après-midi a été consacré au débriefing des trois ateliers, avec l’intervention de deux sociologues qui expliquaient qu’il fallait ouvrir les yeux sur les différences sociales qui nous entourent pour une approche modérée.
Les professionnels du secteur public et la présence d’universitaires a rendu cette une journée très enrichissante.

vendredi 8 mars 2019 | France > Actualités

+ FRANCE - Défi "Familles à Energie Positive"

Invité par le CIVAM (Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu Rural) de Loire-Atlantique, BISS participait le samedi 2 mars, à Châteaubriant, à l’évènement à mi-parcours du Défi Familles à Énergie Positive.

Le défi "Familles à Énergie Positive" a pour objectif de démontrer que tous ensemble, il est possible de lutter efficacement contre les émissions de gaz à effet de serre en participant à une action concrète, mesurable, et conviviale... et d’en profiter pour réduire ses factures d’énergie !
Un objectif qui rejoint l’action de solidarité climatique de BISS, en France et dans ses projets internationaux.

En début de matinée, deux équipes de familles ont présenté des marmites norvégiennes (cuiseur thermos) qu’elles avaient confectionné afin de diminuer leurs dépenses de combustibles lors de la cuisson des repas. Le lien avec les activités de BISS était tout trouvé.

Les bénévoles de l’association ont présenté les projets d’accès aux énergies propres dans les Andes et en Afrique avant de détailler les équipements de sobriété énergétique promus par BISS. Un zoom a été plus particulièrement porté sur le cuiseur solaire pliable, nouvelle pépite mis au point par les "Géo-Trouvetou" de l’association.

Le public nombreux s’est montré curieux, enthousiasme et très intéressé par les outils de cuisson et les thèmes portés par BISS. Rendez-vous est déjà pris pour animer un nouvel évènement local.

jeudi 7 mars 2019 | France > Actualités | 3 documents

+ FRANCE - Offre de service civique

BISS recherche un volontaire en service civique à partir de mars 2019, en "appui au développement et au suivi des programmes sud-américains"
PDF - 213 ko

jeudi 10 janvier 2019 | France > Actualités

+ FRANCE - Le kiosque de la cuisson écologique : formation de Synergie à Laval

Dans le cadre de l’appel à initiative "le kiosque écologique", BISS a été sollicité par l’association Synergie de Laval.

Synergie est une association qui agit pour que tous, particuliers, scolaires, collectivités, agriculteurs et entreprises, deviennent des acteurs du développement durable de leur territoire en gardant à l’esprit l’adage "Agir local en pensant global".

En partenariat avec l’association Bolivia Inti – Sud Soleil, un atelier « Stop au Gaspi spécial Cuisson Ecologique » s’est déroulé le vendredi 7 décembre de 9h30 à 17h, au CIN du Bois de l’Huisserie à LAVAL.
Cette formation s’adressait en priorité aux animateurs professionnels et aux bénévoles associatifs, qui auraient la possibilité d’utiliser le matériel lors de manifestations grand public en Mayenne.

Daniel, Chantal et Morgane de Bolivia Inti – Sud Soleil ont animé cette journée (et régalé !). Une dizaine de personnes y ont participé, et des idées ont d’ores et déjà germées auprès des salariés et bénévoles de Synergies et de la Fd-civam ; lors de soirées TuPerdsWatt, de temps conviviaux au Rhizhome, d’ateliers Stop au Gaspi... la cuisson écologique va sûrement y trouver une place !

Rappel des objectifs de cette journée :

-  Appréhender le contexte « Stop au Gaspi » à l’association Synergies

-  S’approprier les concepts de solidarité internationale, d’enjeux de l’énergie de cuisson, de justice climatique et les objectifs du développement durable

-  Être en mesure de sensibiliser le public (message, outils…)

jeudi 20 décembre 2018 | France > Actualités | 6 documents

+ FRANCE - ATAO et BISS, un partenariat de longue date

La solidarité là-bas et ici ! Depuis 1999, ATAO fabrique les cuiseurs à bois, les planchas et les fours adaptable de BISS.

ATAO a été créée et organisée pour mettre son savoir-faire au service de la personne, et a pour but l’insertion sociale et professionnelle de personnes en situation de précarité ou d’exclusion.

Ce partenariat traduit une volonté forte de participer directement au développement d’actions de solidarité localement..

Depuis 1999, ATAO a fabriqué pour BISS :

1 630 cuiseurs à bois économe
1 019 planchas
196 fours adaptables

Actuellement disponibles dans nos locaux, vous pouvez retrouvez ces cuiseurs dans la rubrique boutique solidaire du site internet, et téléchargez le bon de commande pour tout achat.

jeudi 20 décembre 2018 | France > Actualités | 4 documents

+ FRANCE - Le séminaire de BISS

Le séminaire de BISS a eu lieu le 24 novembre dernier au Solilab à Nantes. Une occasion pour les adhérents, salariés et administrateurs de BISS de se réunir.

La matinée a commencé par la présentation de la malle de la cuisson écologique, un dispositif mis en place par BISS afin de sensibiliser aux enjeux de la cuisson écologique. Cela a été l’occasion de faire découvrir plus précisément son contenu, pour quelles structures elle est destinée, les partenariats à créer...

Puis, nous avons fait un point sur les projets à l’international, avec un retour d’expériences sur le projet au Maroc, ce qui a permis d’ouvrir la discussion sur les axes stratégiques de BISS, et de réfléchir sur les axes à renforcer et à développer.

L’après-midi a été consacré à la communication de l’association. Les échanges ont notamment portés sur l’image, le nom et l’identité de l’association. En effet, les projets ont évolué depuis près de 20 ans, l’extension des zones géographiques sur lesquelles BISS intervient également.

Ensuite, la réflexion sur le bénévolat et comment « recruter » de nouveaux bénévoles a été lancée. Quels moyens humains sont nécessaires pour mettre en place les différentes activités de BISS, comment optimiser cette organisation ?

Et pour terminer, 2 nouveaux outils ont été présentés pour une utilisation en France ou à l’international : le cuiseur à bois économe à double combustion et le séchoir solaire hybride.

Ce fut une journée riche en échanges autour de nombreuses thématiques qui animent la vie de l’association : pédagogie, projets internationaux, communication, bénévolat, conception d’outils. Merci aux adhérents présents d’avoir contribué à toutes ces réflexions !

mercredi 19 décembre 2018 | France > Actualités | 3 documents

+ Merci à tous les bénévoles !

Nous souhaitons remercier vivement tous les bénévoles qui, chaque année, contribuent à porter le message de BISS

mercredi 19 décembre 2018 | France > Actualités | 15 documents

+ France - retour sur la formation ECSI

Le 09 octobre dernier, a eu lieu la dernière session de formation des bénévoles à l’Éducation Citoyenne et à la Solidarité Internationale, animée par Pauline de Bivouac.

Nicolas et Corine, deux des participants, nous ont fait un retour sur cette formation.


Nicolas
Avec Pauline DURILLON de BIVOUAC, lors d’une deuxième journée de formation à l’ECSI nous avons découvert le déroulé et méthodologie de l’organisation d’un évènement ECSI ainsi que de créer ou faire évoluer un outil ECSI.
Lors de cette superbe journée ensoleillée et par petit groupe nous avons tenté une mise à jour de la malle pédagogique, créer un nouvel outil sur le principe du jeu de l’oie, et même étudier la possibilité d’une petite BD et/ou une vidéo animée pour faire connaitre les Objectifs de Développement Durable lié à INTI.



Corine
Malgré le froid matinal ambiant,
C’est à la chaleur des cœurs radiants
De la passion pour Inti
Que les étincelles de pédagogie
Ont rayonné pour lustrer
Stratégie et outils à harmoniser.
Éclairés par la démarche de conception,
Des idées lumineuses firent légion.
En couveuse hivernale, elles s’aguerrissent
Pour qu’au printemps d’entre elles jaillissent
Celles prêtes à germer en projets
Par l’énergie des UV* décuplée.
*UV (unité volontaire)

lundi 3 décembre 2018 | France > Actualités

+ France - Conférence sur la cuisson écologique

Inti a été sollicité pour animer une conférence sur les « Les enjeux de la cuisson écologique" dans le cadre du COPRA NIGER.

Cet évènement s’est tenu à l’occasion de la venue d’une délégation Nigérienne et lors de l’organisation d’un marché solidaire par l’association APPUIS, le 21 novembre à Virey -Le-Grand. Nicolas Poisson et Michel Perrin étaient présents pour représenter Inti.

la conférence a accueilli une quarantaine de personnes ; une démonstration des outils de cuisson a été faite et notre stand a suscité de nombreux échanges.

Un partenariat avec le COPRA et Inti pourrait voir le jour pour la création d’un centre de formation sur les énergies renouvelables à Niamey.

jeudi 29 novembre 2018 | France > Actualités | 10 documents

+ France - La yaourtière solaire

Suite à une demande formulée par notre partenaire Nat Ali, l’équipe du DRI d’Inti a mis au point une yaourtière solaire. Les premiers essais sont concluants.

Cette yaourtière est construite comme les cuiseurs et séchoirs solaires, en contreplaqué de peuplier de 15 mm. Les faces intérieures sont revêtues de plaques d’aluminium qui réfléchissent les rayons lumineux et les infrarouges, et participent ainsi au maintien de la température interne.

Le chauffage au soleil se fait à travers la vitre du dessus, l’abattant dont la face est recouverte de PET miroir augmente la surface de captage en réfléchissant les rayons vers l’intérieur de la yaourtière.

Un thermomètre inséré dans la face avant permet de surveiller la température et de conduire la fabrication des yaourts. L’abattant ouvert permet de chauffer au soleil, l’abattant fermé isole la yaourtière qui se comporte alors comme un thermos.

La capacité est de 12 pots en verre de 68 mm de diamètre et 85mm de haut (15cl chaque soit plus d’un litre et demi à chaque fournée).


LA RECETTE

- Mélanger 2 litres de lait entier avec deux yaourts ou un sachet de ferments lactiques, remplir les pots à yaourt et les fermer avec les couvercles.
- Les placer dans la yaourtière face au soleil avec l’abattant réglé pour une insolation maximum.
- Surveiller la montée en température qui ne doit pas dépasser 45°C sous peine de tuer les bactéries.
- Régler l’abattant pour maintenir la température entre 42°C et 45° pendant deux heures.
- Finir la fabrication en fermant l’abattant et en recouvrant la yaourtière d’une couverture pour garder la température.
- Sortir les yaourts au bout de 6 à 12h et les placer au réfrigérateur pendant 6h avant de les consommer.

LES TESTS

Deux litres de lait sortis du réfrigérateur sont mélangés à deux yaourts de brebis.

Les 12 pots sont remplis et mis au soleil dans la yaourtière vers 11h, insolation de 880 w/m² qui a baissé jusqu’au soir où il restait 740 w/m².

La température monte lentement jusqu’à 45°C. Le réflecteur est alors orienté pour ne plus réfléchir les rayons du soleil vers la boîte, puis l’abattant est fermé et ré ouvert quand la température baisse à 42°C.




A 19h l’abattant est fermé, la yaourtière enveloppée dans une enceinte isolante est rentrée dans la maison. A 20h la température est de 40°C.

Le lendemain à 8h la température est de 27°C. Les yaourts sont sortis et mis au réfrigérateur. Ils sont bien « pris » en surface et onctueux dessous.

lundi 26 novembre 2018 | France > Actualités | 6 documents

« Préc. | 3 4 5 6 7 8 9 10 11Suiv. »

Contacts | Archives | Annuaire | Mentions légales | Plan du site | Espace CA | | Espace privé

© 2007 Bolivia Inti - Sud Soleil
Propulsé par SPIP 1.9.2b et Smart Bones 1.0.0 - réalisé par Lileo Scop SARL - Écrire au webmestre